Dans mon jardin
     

Dans mon jardin

Le 1er confinement de 2020, celui du Printemps, certains l’ont vécu enfermés entre les murs de leur appartement, parfois entassés, parfois tellement seuls. Moi, j’ai eu la chance de le vivre au grand air avec ma famille, entre les murs de mon jardin. Écrin de verdure en ville où batifolaient mes enfants, dès qu’ils avaient refermé leurs cahiers de l’école à la maison.
Jours lumineux malgré la tristesse qui plane dehors.
Absence d’avions et revanche des oiseaux.
Nature bourgeonnante comme terrain de jeux.
On dirait la liberté.
Et pourtant.

Nantes, mai 2020